Archives du mot-clé vampires

Chronique #4 : La trilogie « La Chute » – Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

L’histoire : Dans l’Amérique d’aujourd’hui, atterrit un vol mystérieux qui interpelle immédiatement les autorités sanitaires : en effet, la totalité des passagers à bord sont morts, et portent au cou une morsure à deux trous, signature caractéristiques des vampires. Le docteur Ephraim Goodweather, épidémiologiste de renom travaillant au CDC (Center for Disease Control), s’intéresse de plus près à cette menace, et lorsque les cadavres des passagers, disséminés à travers la ville pour subir des examens se réveillent subitement, la ville de New-York sombre dans le chaos… Le docteur Goodweather, aidé d’une bande de rescapés venus de divers horizons, vont s’allier et se battre pour un terme à cette épidémie, mais ils vont devoir pour cela, surmonter l’horreur des évènements qui vont les toucher. 

3 tomes : La lignée, La Chute, La nuit éternelle

On reste dans un de mes registres préférés, celui des livres de science fiction. J’ai pu lire la quasi totalité des livres de Anne Rice, LA référence contemporaine en matière de livres de vampires, la célèbre auteure d' »Entretien avec un vampire », adapté au cinéma avec Tom Cruise, Brad Pitt et Kirsten Dunst.

Le réalisateur de Hellboy, Guillermo Del Toro, s’associe à Chuck Hogan (non non pas le catcheur Hulk Hogan !, dont le livre « Prince of Thieves » a été adapté au cinéma en 2010 par Ben Affleck, sous le titre The Town, avec Blake Lively et Jon Hamm), pour nous décrire un monde apocalyptique, noir où le seul moyen de survivre dans la légalité est de s’associer avec les nouveaux venus…

Ici, le registre et l’écriture sont totalement différents : on reste loin des vampires « sexys » que l’on peut croiser dans la littérature d’Anne Rice ou de The Vampire Diairies. En effet, bien que toujours assoiffés de sang, les auteurs de cette trilogie ont choisi de traiter les vampires sous un angle divergent : ils y sont décrits comme asexués, et dotés d’un appendice qui sort de leur bouche pour atteindre leur victime. Bien loin donc du glamour d’un « baiser » de vampire !

J’ai trouvé que cette trilogie est très bien écrite, avec des références au mythe des vampires très bien travaillés, différentes de ce que j’ai pu lire jusque là. Il y a une complexité dans l’histoire, dans les relations entre les personnages, qui m’a immédiatement projetée dans l’intrigue.

La psychologie des personnages est fouillée, avec des dilemnes que l’on retrouve dans tous les livres du genre :  comment est-ce que je réagirai si la fin du monde était imminente ? Me plierais-je aux règles du nouveau monde à naître, ou alors me battrais-je jusqu’au bout pour ma liberté ?

Malgré tout, la trilogie de Guillermo Del Toro reste une fiction, et il reste encore difficile de croire à ce genre de scénario, mais avec la résurgence du genre, en démontre le succès des séries vampiriques et post-apocalyptique (je pense notamment à la série The Walking Dead, qui traite d’une problématique assez similaire, mais avec des « ennemis » un peu différents), on est en droit de se poser ce genre de question… D’autant plus avec la fin du monde annoncée pour décembre … !! *petite note d’humour*